mardi 8 septembre 2015

De l'art de ne rien faire de sa journée, sans culpabiliser

Bonjour à tous.

Depuis hier, je peux profiter d'une belle semaine de vacances pour faire la transition entre mon job d'été et la reprise de mes cours. Autant dire que je compte en profiter pour faire tout ce que je ne pouvais pas faire avant ne rien faire.



Alors évidemment, je vais quand même faire un peu de tri, un peu de rangement, préparer quelques articles en avance, mais mon objectif est de passer la moitié de ma journée dans mon lit, à bouquiner ou a regarder des films. Et visiblement, certaines personnes n'apprécient pas. J'ai entendu cette phrase hier: "Comment tu fais pour être une loque sans culpabiliser ? Je t'admire" Et j'ai envie de dire.... Quoi ?

Entendons-nous bien, d'ordinaire je suis très active et, même si j'ai tendance à me laisser un peu aller à la procrastination, j'aime que tout soit fait, que tout soit rangé, propre, etc... Alors, quand j'ai cette chance de ne pas avoir grand chose à faire, je la saisis à bras le corps, je l'embrasse et je reste au lit avec, toute la journée.

Alors, ça me fait un peu mal quand on vient me faire ce genre de petite réflexion. Comme quand je me suis tuée à la tâche toute la journée et que, forcément, vers 19h je me repose tranquillement sur le canapé, et qu'une certaine personne me sors: tu as fait ça toute la journée ?

J'ai donc décidé de ne plus culpabiliser et de vivre mes moments de repos comme je l'entends, car c'est pas la semaine prochaine, quand ma prépa CAPES va commencer, que je vais avoir autant de temps rien que pour moi.

Donc voilà, j'avais envie de poster ce petit coup de gueule. De la même façon que je râle quand on critique certains de mes loisirs: genre lire public ou regarder de la télé poubelle. Qu'on nous laisse faire ce que nous voulons, dans le petit laps de temps que l'on s'accorde loin du monde et des contraintes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...