vendredi 14 août 2015

C'est quand la rentrée ?



Depuis que j'ai commencé mes études à l'université, il y a plus de cinq ans maintenant, j'ai toujours été salariée en même temps. Ainsi, j'ai rarement eu de congés d'été, et encore moins les trois mois complets qui attendaient mes camarades. Et cette situation à toujours été douce-amère pour moi.

Je me réjouis chaque année d'en finir avec les devoirs, les partiels, mémoires et autres révisions, et de me plonger dans "la vraie vie" avec mon travail de vendeuse de prêt-à-porter pour hommes. Seulement voilà, chaque année, au milieu de l'été, je regrette les cours. Cet environnement qui m'est si familier, où je me sens beaucoup plus épanouie, utile à moi-même et pas qu'à mon compte en banque, où aucun client ne va me prendre la tête, me draguer lourdement ou même m'insulter.



Certes, j'ai moins de moments de repos quand je reprends les cours que quand je suis salariée à 20 ou 25 heures par semaine, mais je me retrouve beaucoup moins à attendre mon jour de congé avec lassitude. Et finalement, je suis beaucoup moins fatiguée avec plus d'heures de cours et des devoirs par centaine. Alors évidemment, je suis très reconnaissante d'avoir toujours du travail quand j'en ai besoin, de gagner de l'argent et d'étoffer mon C.V. Mais si je pouvais être à l'école toute ma vie, je serais la plus heureuse du monde.

C'est donc grâce à ces réflexions que j'ai réalisé, après de nombreuses heures à me creuser la tête, que je voulais devenir professeur. Ca a été une véritable révélation. Passer les prochaines années à enseigner à de futurs adultes et à les convaincre que, l'école c'est bien, et que parler anglais c'est important, je sais que ce n'est pas gagné, mais j'ai rarement été aussi motivée.

Alors oui, au moment où j'écris ces lignes, j'attends fébrilement ma rentrée, avec la même excitation qu'un enfant au matin de Noël. Et j'espère l'attendre ainsi toute ma vie.

1 commentaire:

  1. Plus que quelques semaines non ? :P Lorsque j'étais étudiante, je me rappelle souhaiter en finir avec les études, je me disais que le monde du travail devait être moins "prise de tête" quand même...surtout pendant les partiels...puis une fois que j'ai commencé à travaillé, je me dis "mince, la vie était largement plus tranquille à l'époque des études..." . Haha. Tu as de la chance si ça t'a permis de trouver ta voie. Moi, je cherche encore la mienne car je m'intéresse à tout et je me lasse rapidement de tout également ....

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...